Le capitalisme impérialiste est en crise – Vive le socialisme et le Communisme!

الجمعة، 1 ماي، 2009 ·




Aux communistes et prolétaires de tous les pays en la journée internationale de la Classe Ouvrière
Le capitalisme impérialiste est en crise – Vive le socialisme et le Communisme!
Signataires:

Union Ouvrière Communiste (marxiste léniniste maoïste) – [Colombie]
• Parti Communiste de l’Equateur – Soleil Rouge [Equateur]
• Parti Communiste Marxiste Léniniste Maoïste – [France
]


Ce premier mai, des millions de prolétaires de tous les pays dans les cinq continents, sans distinction de nationalité, d’origine, d’affiliation politique, de croyance, de sexe et de langue, lèvent les drapeaux rouges de la fraternité, de la solidarité internationale et de la lutte contre toute forme d’exploitation et d’oppression sur la terre, accomplissant la grandiose orientation du Manifeste Communiste: “Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!”.
Ce premier mai, retentit en tous les endroits, le cri de guerre de l’armée mondiale des prolétaires contre le capitalisme impérialiste, devenu un système mondial d’exploitation et d’oppression, et aujourd’hui déchiré par une crise économique de surproduction, dévastateur pour toute la société et cause de terribles conséquences pour les travailleurs de tous les pays.
Crise qui montre le caractère caduque du capitalisme impérialiste, devant le violent choc entre les puissantes forces de production créées par le travail social et les relations sociales capitalistes de l’esclavage salarié en train de se comprimer, démontrant que la contradiction fondamentale du capitalisme, entre la production mondiale de plus en plus sociale et l’appropriation mondiale de plus en privée, est mûre pour se résoudre par la Révolution Prolétarienne Mondiale et le Socialisme.
Ces dernières années ont vu la naissance, la croissance et l’expansion de puissants empires économiques qui ont dévasté les frontières, les peuples et les cultures, incorporant en un unique processus productif et une seule chaîne d’exploitation des milliards de prolétaires, dont les conditions de vie, de travail et d’existence ont été rendues encore davantage insupportables par la crise économique actuelle, qui n’est pas la crise d’un système jeune et ascendant, mais d’un système en déclin et dans un état avancé d’agonie; ce n’est pas la crise d’un petit nombre de pays développés ni de quelques branches de la production, mais la crise d’un système mondial d’oppression et d’exploitation, qui exacerbe comme jamais auparavant les contradictions mondiales de l’impérialisme: entre la bourgeoisie et le prolétariat, entre les pays impérialistes et les pays opprimés, entre les pays impérialistes eux-mêmes et entre les grands groupes monopolistes.
La présente crise du capitalisme impérialiste montre que le système de travail salarié ne sert ni n’est nécessaire à la société, car malgré l’énorme richesse produite par les travailleurs, ceux-ci sont condamnés à la faim et la misère la plus terrible.
Ne sont plus nécessaires ni utile à personne les parasites des pays impérialistes et des grands monopoles, qui en association avec leurs laquais dans les pays opprimés, s’approprient toutes les richesses de la société et la nature.
Il est nécessaire que la propriété privée des moyens de production, qui pendant des siècles a été l’usufruit des classes exploiteuses, soit abolie par la révolution du prolétariat et transformée en propriété collective des producteurs directs de l’ensemble de la société.
Les conditions inhumaines que cette crise cause sont le terrain fertile pour que se ranime dans les consciences et les coeurs des gens du peuple la nécessité et l’estime pour le Socialisme de la Dictature du Prolétariat; et quelle meilleure occasion que ce Premier Mai pour affirmer aux millions de prolétaires et de travailleurs du monde qu’il n’y a pas de sauveurs suprêmes face aux catastrophiques conditions de ruine, de misère, de honte et de souffrance causées par le capitalisme impérialiste.
N’est pas non plus la solution ce qu’on appelle “socialisme” et “démocratie” du 21ème siècle, potion pour alléger les plaies du capitalisme, qui n’a servi qu’à détourner l’attention des masses de travailleurs de la véritable voie vers le socialisme et le communisme, la route de la révolution Prolétarienne Mondial, seule capable d’émanciper les exploités tant dans les pays impérialistes comme dans ceux opprimés, et également dans les pays semi-féodaux où ils peuvent réussir la Révolution et l’Etat de Nouvelle Démocratie comme forme de Dictature du Prolétariat.
Le monde est mûr pour la révolution! Tant dans les pays impérialistes où le mouvement ouvrier dont le prolétariat immigré constitue une force puissante, est revenu à la charge avec de grandes rébellions, grèves et manifestations en France, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Angleterre, en Italie… que dans les pays opprimés, où les guerres d’agression impérialiste et la propre crise mondiale du capitalisme, en multiplient les opportunités de combattre et de résister aux griffes de la bête impérialiste et à la sauvage exploitation capitaliste et semi-féodale, comme le démontre la lutte héroïque des peuples de Palestine, d’Irak et d’Afghanistan, les manifestations, grèves et rébellions partout en Asie, en Afrique et en Amérique latine.
Et pas seulement pour résister, aussi pour supprimer avec la révolution toutes les relations d’oppression et d’exploitation, dans la mesure où l’intensification des contradictions sociales met à l’ordre du jour la question du pouvoir politique et de la violence révolutionnaire des masses, et sa résolution par la Guerre Populaire qui aujourd’hui avance de manière victorieuse dans des pays comme l’Inde, ressurgit au Pérou, et se prépare dans d’autres, en accord avec le niveau d’organisation du parti du prolétariat.
En leur journée internationale, les prolétaires doivent aussi comprendre que les hyènes impérialistes se préparent pour une autre guerre, injuste, de rapine impérialiste, qui se manifestent de manière visible dans leurs propositions de sommets de coopération pour mettre fin à la crise et “régler pour de bon” leurs aspirations expansionnistes.
Tant les guerres d’agression aux pays et peuples opprimés, que l’accélération de la course aux armements, les exercices de guerre et de manoeuvres conjointes entre les pays afin de montrer leur pouvoir, sont des signes de préparation d’une guerre majeure entre les pays impérialistes.
En raison de l’impossibilité de résoudre le problème de la crise par d’autres moyens, la bourgeoisie est lancée dans la guerre impérialiste pour détruire une grande partie des forces productives, pour répartir le monde de nouveau et arracher aux concurrents les sources de matières premières, les marchés et la force de travail,un événement auquel le prolétariat doit être préparé: ou bien pour empêcher la guerre par la révolution, ou au cas où se présente un nouveau carnage mondial, pour transformer cette guerre réactionnaire en guerre révolutionnaire de classe, en guerre civile révolutionnaire du prolétariat mondial contre la bourgeoisie.
Le conflit impérialiste pour le contrôle économique, politique et militaire sur toute la planète réfute en pratique la théorie réactionnaire kautskyste de l’“ultra-impérialisme”, l’équivalent de l’étiquette du pouvoir imbattable de l’“Etat global de l’impérialisme états-uniens”, servant de prétexte au révisionnisme pour trahir et désarmer la révolution de Nouvelle Démocratie au Népal.
Le capitalisme impérialiste est en crise – Vive le Socialisme et le Communisme! doit être le cri mondial du prolétariat en sa journée internationale, affirmant la validité de la Révolution Prolétarienne Mondiale et la nécessité d’un nouveau et fort système socialiste dont les prémisses matérielles ont déjà été créées par l’impérialisme, et qui aujourd’hui a la possibilité de couvrir toute la terre et de se transformer en période de transition vers le Communisme, la future société sans classes, sans propriété privée cause de l’exploitation entre les êtres humains, et sans Etat pour soumettre les classes ennemies par la dictature.
Et avec cette réalité qui montre une perspective lumineuse, les prolétaires du monde doivent connaître une vérité amère: au Népal, où l’avancée victorieuse de la Guerre Populaire et les masses ouvrières et paysannes s’apprêtaient à la conquête du pouvoir dans tout le pays, la direction du Parti Communiste du Népal (Maoïste), a signé un accord de paix avec la bourgeoisie et les propriétaires terriens avec l’appui des impérialistes, démantelant le pouvoir populaire dans les bases d’appui et confiné l’Armée Populaire de Libération sous la supervision de l’ONU.
Un abandon du chemin révolutionnaire, qui constitue dans les faits une trahison de la révolution de Nouvelle Démocratie au Népal et à la Révolution Prolétarienne Mondiale, produisant dans le Mouvement Communiste International une grande confusion au point que le MRI – Mouvement Révolutionnaire Internationaliste est resté lié et silencieux face à la trahison et face à des phénomènes qui comme la crise sont d’une importance décisive dans la situation mondiale et la lutte internationale du prolétariat.
Est nécessaire une délimitation approfondie et une rupture avec ceux qui ont abandonné le chemin de la révolution. Est nécessaire de faire de cette lutte le moteur pour conquérir un nouveau grand regroupement des communistes authentiques.
Est nécessaire de défaire le nouveau révisionnisme du 21ème siècle, infirmier du capitalisme agonisant et principal obstacle à l’unité du Mouvement Communiste International, et pour l’avancée de la Révolution Prolétarienne Mondiale, comme «…la lutte contre l’impérialisme est une phrase creuse et fallacieuse si elle n’est pas indissolublement liée à la lutte contre l’opportunisme» (Lénine)
De la même manière que nous nous armons de courage pour nous confronter à la vérité quant à la trahison au Népal, nous annonçons aux prolétaires que ses détachements les plus conscients, les meilleurs fils et les meilleures filles y compris au Népal, se remettent aujourd’hui de ce dur coup et lèvent bien haut la bannière de la lutte contre le nouveau révisionnisme, faisant face avec la critique politique, brisant avec la force scientifique du marxisme léninisme maoïsme tous leurs mensonges théoriques sur l’omnipotence de l’impérialisme, la transition pacifique, la “démocratie pluripartite”…, et faisant un énorme sacrifice pour en arriver au front de la lutte révolutionnaire des masses, accélérer les plans de construction et de foritification des Partis Communistes authentiques et s’attacher avec ferveur à la tâche internationale la plus immédiate et importante: l’union des marxistes léninistes maoïstes pour défaire ensemble le révisionnisme et reprendre le chemin de la construction de l’Internationale Communiste de Nouveau Type, centre idéologique, politique et organisateur des ouvriers du monde, indispensable pour organiser le triomphe de la Révolution Prolétarienne Mondiale sur le capitalisme impérialiste, le triomphe mondial du Socialisme et du Communisme.
Vive le Premier Mai Rouge, Journée Internationale de la Classe Ouvrière!Le Capitalisme Impérialiste est en crise – Vive le Socialisme et le Communisme!A bas la Trahison Révisionniste au Népal!En avant dans la Construction des Partis Communistes et vers une Nouvelle Conférence Internationale des Marxistes-Léninistes-Maoïstes!
1er Mai 2009

0 commentaires:

أغنية صهيوني مش يهودي للفنان المغربي الملتزم عبيدو

قصائد محمود درويش

بحث في هذه المدونة الإلكترونية

فهرست العدد الثالث من نشرة ماي الأحمر نشرة الإتحاد الوطني لطلبة المغرب موقع مراكش

فهرست العدد الثالث من نشرة ماي الأحمر نشرة الإتحاد الوطني لطلبة المغرب موقع مراكش

غلاف العدد الثالث من نشرة ماي الأحمر

غلاف العدد الثالث من نشرة ماي الأحمر

غلاف العدد الأول من نشرة المعتقلين السياسيين بمراكش "صرخة المعتقل"

غلاف العدد الأول من نشرة المعتقلين السياسيين بمراكش "صرخة المعتقل"

فهرست العدد الأول من صرخة المعتقل

فهرست العدد الأول من صرخة المعتقل

العدد الثاني من نشرة ماي الأحمر نشرة الإتحاد الوطني لطلبة المغرب موقع مراكش

العدد الأول من نشرة ماي الأحمر التي يصدرها الإتحاد الوطني لطلبة المغرب بموقع مراكش

للتواصل مع هيئة التحرير و التفاعل مع الموضيع المطروحة في النشرة أو اقتراح مواضيع أخرى يرجى المراسلة على البريد الإليكتروني mairouge2009@gmail.com عوض البريد الإليكتروني الوارد داخل العدد ماي الأحمر نشرة الإتحاد الوطني لطلبة المغرب - مراكش

ما هي الشيوعية؟ فريديريك إنجلز

موقع طريق الثورة

حول المدونة


لنناضل جميعا من أجل إطلاق سراح كافة المعتقلين
السياسيين luttons tous pour libérer tous les détenus
politique

مجموعة بريدية إليكترونية

Subscribe to MAOIST_REVOLUTION

Powered by us.groups.yahoo.com